Suivez-nous:                        
Open/Close Menu DU 21 AU 23 SEPTEMBRE 2018 AU CHÂTEAU DE FLAUGERGUES À MONTPELLIER




Il est fréquent et normal d’assister à des disputes, des “chamailleries”, d’observer des jalousies et des rivalités entre les enfants d’une même fratrie. Le plus grand a du mal à accepter l’arrivée d’un autre enfant et de “partager” ses parents qu’il avait, jusqu’alors, pour lui tout seul!  Le second peut éprouver des difficultés à trouver sa place dans la vie de son aîné et bénéficie de la casquette du plus petit ce qui n’arrange rien dans les relations fraternelles déjà mal embarquées.

Souvent cela n’est que passager et n’est pas bien méchant. Ce genre de situations conflictuelles n’empêchent d’ailleurs pas une relation fusionnelle; c’est paradoxale mais très courant! En effet, ils s’aiment profondément et ne pourraient pas vivre l’un sans l’autre; celui qui est son plus fidèle confident, son partenaire de jeux et de tous les instants, celui qui partage son sang et son enfance est aussi celui qui l’exaspère au plus haut point par moment! Si parfois ces situations sont anodines et rentrent dans l’ordre naturellement, elles requièrent dans certains cas de s’y pencher de plus près et d’intervenir.

En tant que parents, comment se positionner et gérer les conflits entre ses enfants?

  • Instaurer une communication non-violente

Rien ne vaut une communication bienveillante, des moments d’échange où l’on fait preuve d’empathie, où chacun peut s’exprimer librement et poser des mots sur ce qu’il ressent afin d’aplanir les choses et d’assainir une situation épineuse. Aussi, il est important de mettre ses enfants face à leurs responsabilités en les amenant à trouver les solutions les plus justes par eux-mêmes. N’oubliez pas que vous êtes leur modèle, montrez l’exemple!

  • Ne pas faire de comparaisons

S’il nous est tous déjà arrivé de faire des comparaisons entre nos enfants, cela est extrêmement contre-productif; “À ton âge, Paul ne faisait pas tant de caprices”, “si tu prenais exemple sur ta sœur, tu aurais de meilleurs résultats à l’école” (…) surtout pas!
Catherine Dumonteil-Kremer, l’auteure de différents ouvrages sur l’éducation respectueuse, notamment “Élever son enfant autrement” nous explique: “L’enfant est unique et a besoin d’être reconnu dans ce qui lui est personnel. Or la comparaison va à l’encontre de ce besoin: elle met les enfants en compétition pour l’attention de leurs parents, elle les pousse à s’éloigner de ce qu’ils son vraiment pour obtenir leur approbation et leur amour.”

  • Passer du temps avec chaque enfant (de façon individuelle)

Il en a besoin et vous aussi! Partager des moments en famille est très précieux mais ne doit pas remplacer ces moments en tête à tête qui vous permettent de nourrir la relation que vous avez avec votre enfant.

Source: http://apprendreaeduquer.fr/

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

    Nom (obligatoire)

    Prénom (obligatoire)

    Email (obligatoire)

    Code postal (obligatoire)

    Write a comment:

    You must be logged in to post a comment.