Warning: mysqli_query(): (HY000/1021): Disk full (/tmp/#sql_1_0.MAI); waiting for someone to free some space... (errno: 28 "No space left on device") in /home/www/wp/wp-includes/wp-db.php on line 2162 La bienveillance en famille - Festival pour l'Ecole de la vie
Suivez-nous:                        
Open/Close Menu DU 21 AU 23 SEPTEMBRE 2018 AU CHÂTEAU DE FLAUGERGUES À MONTPELLIER




Nous souhaitons tous le meilleur pour nos enfants; qu’ils soient en bonne santé, heureux, épanouis, qu’ils grandissent dans un cadre bienveillant et qu’ils se construisent de façon harmonieuse.

Mais pour inculquer ces notions fondamentales à son enfant, il faut d’abord effectuer un travail personnel qui s’affinera au quotidien pour être bien dans ses baskets, prendre soin de soi et s’imprégner de cette énergie positive que nous voulons lui transmettre.

Apprendre à se connaitre, faire le point sur l’éducation que nous avons nous-même reçu afin d’éviter de reproduire d’éventuelles erreurs ou schéma éducatif que l’on ne juge pas/plus approprié est indispensable. Ouvrir son esprit et être réceptif aux nouvelles idées, ça se travaille!

Malgré toute la bonne volonté dont on fait preuve et l’amour inconditionnel que l’on porte à nos enfants, il est parfois compliqué d’adopter la bonne attitude en toutes circonstances. En effet, certaines peurs ont la peau dure! L’auteur et conférencier américain Alfie Kohn, spécialiste dans les domaines de l’éducation et de la parentalité, nous explique les facteurs prédominants qui influencent la façon dont on éduque nos enfants.

  • La peur de l’échec

Qui n’a jamais eu peur de ne pas être à la hauteur dans son rôle de parent? Même si cette question est légitime et parfois bénéfique dans une démarche de remise en question, soyez vigilants car cette crainte peut conduire à des comportements contre-productifs comme l’hyper-parentalité, une autorité excessive ou à l’inverse être trop permissif. Trouver un juste milieu n’est pas évident! Faites-vous confiance et ne vous laissez pas guider par la peur du jugement des autres adultes sur vos choix éducatifs.

  • La peur de perdre le contrôle

Il vient un âge où vos enfants essaient de défier votre autorité et de braver les interdits. Si cela est très déstabilisant, il faut avoir conscience qu’il s’agit d’un phénomène normal qui s’inscrit dans un processus d’affirmation de soi de l’enfant. Bien sûr, il est plus que jamais temps de poser un cadre et des limites mais cela n’est pas incompatible avec une communication active, bien au contraire! Incitez-le à s’exprimer calmement, apprenez-lui à gérer ses émotions, à mettre des mots sur ce qu’il ressent et faites parfois des compromis quand c’est opportun.

  • La surprotection

L’enfant a besoin de faire ses propres expériences, de tomber, de se relever, d’essuyer des échecs, de vivre des réussites pour se construire. En adoptant une attitude “mère poule” on l’empêche, quelque part, de grandir. Apprenez à lâcher prise!

Le cheminement qui nous conduit vers une éducation bienveillante est semé d’embuches, certes, mais quel beau chemin et quelle belle preuve d’amour!

Source: http://apprendreaeduquer.fr/

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

    Nom (obligatoire)

    Prénom (obligatoire)

    Email (obligatoire)

    Code postal (obligatoire)

    Write a comment: