Suivez-nous:                        
Open/Close Menu DU 21 AU 23 SEPTEMBRE 2018 AU CHÂTEAU DE FLAUGERGUES À MONTPELLIER




Qu’ils viennent d’une école Montessori, Freinet, démocratique, ou de tout autre type d’école alternative, les élèves devront tôt ou tard réintégrer le système classique. En effet, ces écoles “ différentes “ concernent majoritairement la maternelle et la primaire, mais que très exceptionnellement les collèges et lycées. Ainsi, de nombreux parents s’inquiètent quant à cette réadaptation à un système plus traditionnel. Alors, est-ce vraiment compliqué pour ces élèves de réintégrer un cursus classique ?

Au niveau des formalités :

Si l’élève vient d’une école sous contrat, il pourra intégrer une école publique sans autre formalité particulière que celle à effectuer par tous les parents à la mairie. Pour l’entrée au collège, il faut présenter le dossier scolaire avec la décision du conseil de classe quant au passage à la classe supérieure. L’élève sera affecté à l’établissement choisi sous réserve de place disponible. Si l’élève vient d’une école hors-contrat, quel que soit son âge et son niveau, l’élève devra passer un examen pour accéder au public. Pour l’entrée au collège, il passera des épreuves de français et de maths, ainsi qu’une épreuve de langue vivante à partir de la classe de 5ème. En cas d’échec, si l’élève a moins de 16 ans, un redoublement peut être envisagé. Généralement, ces élèves passent ces examens avec brio !

Au niveau de l’ambiance :

La seule difficulté d’adaptation de ces élèves peut concerner l’ambiance de classe. En effet, un temps d’adaptation sera certes nécessaire ( de quelques jours à quelques semaines maximum ) car il faudra se réhabituer à un environnement plus bruyant, plus agressif et moins bienveillant. Le climat est également forcément moins familial, notamment à cause des classes avec des effectifs plus nombreux. Cependant, la grande majorité des enfants sortant de classes alternatives possèdent d’impressionnantes facilités à s’adapter aux situations nouvelles, notamment parce qu’ils ont confiance en eux et en leurs capacités, des forces nécessaires à la construction d’un enfant qui leur ont été transmises par une éducation positive

Au niveau des programmes :

Les habitudes de travail et d’enseignements seront également certainement différentes. Mais rappelons tout de même que le passage de la primaire au collège est de toute façon un grand changement pour n’importe quel élève ! Pour certains, il faudra peut-être s’adapter à la notion d’évaluations, de devoirs, à la rareté des sorties… Mais bien souvent, leurs capacités notamment en terme d’autonomie leur permettent d’appréhender très facilement ces nouvelles manières de travailler. Une fois cette période de transition achevée, ces élèves issus d’écoles alternatives révèlent de nombreux atouts !

De véritables atouts pour les autres élèves

Ces élèves sont autonomes, et doués dans de multiples domaines, comme la capacité de monter des projets en groupes ou encore de s’exprimer à l’oral. Leur savoir-être en matière de relationnel, de gestion de conflits, les aident bien souvent à s’intégrer très facilement dans la vie de la classe. D’ailleurs, nombre d’entre eux se révèlent être de vraies locomotives pour leurs camarades, en devenant délégués de classe par exemple. Enfin, les retours des anciens élèves et leurs parcours professionnels se veulent très rassurant : leur taux de réussite au bac et aux examens du supérieur est plus élevé que la moyenne. A l’inverse, ils sont moins au chômage que la moyenne. Et surtout, ils sont des adultes épanouis et accomplis !

Une ancienne élève d’une école Montessori témoigne : Il n’y a aucune raison d’empêcher un enfant de suivre quelque chose d’aussi incroyable, sculpteur et beau que Montessori pour cette raison qui est d’être sur que l’enfant puisse finir ses devoirs ou écouter en classe quand il réintégrera un système classique. Car cela arrive simplement, cela se passe, juste comme ca. La philosophie Montessori est quelque chose qui prend des heures à être expliqué dans son ensemble. Mais les choses importantes que Montessori vous apprend, c’est d’être responsable de votre travail et d’aimer apprendre. Cette motivation qui conforte chaque Montessorien est quelque chose qui reste avec vous toute votre vie. Vivre cela vie depuis l’âge de 3 ans, apprendre ainsi et se nourrir de cette manière, ce n’est pas seulement le suivre, c’est le devenir, c’est l’être. Et cet esprit vous suit dans cette transition. “  Retrouvez son témoignage complet ici.

Source : http://www.ecolealternative.com

ABONNEZ-
VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Nom (obligatoire)

Prénom (obligatoire)

Email (obligatoire)

Code postal (obligatoire)

[recaptcha]

Write a comment:

You must be logged in to post a comment.