Suivez-nous:                        
Open/Close Menu DU 21 AU 23 SEPTEMBRE 2018 AU CHÂTEAU DE FLAUGERGUES À MONTPELLIER




Comprendre que les enfants et les adolescents ne peuvent pas gérer les émotions comme les adultes peut nous permettre d’adopter un regard plus bienveillant sur leurs comportements. Voici le cerveau dans la main, une animation pour comprendre ce qu’il se passe dans notre cerveau !

Comprendre le fonctionnement du cerveau 

Notre cerveau peut être séparé en “ 3 cerveaux ”, qui sont apparus au fil de notre évolution :

  • Le cerveau reptilien 

C’est la partie la plus ancienne du cerveau humain, apparue il y a 500 millions d’années. Son rôle principal est d’assurer notre survie : en effet, elle gère nos fonctions primaires comme la respiration, les battements du coeur, et la réaction au danger par trois réflexes qui sont l’attaque, la fuite, ou l’inhibition (être tétanisé).

  • Le cerveau limbique

Cette partie de notre cerveau est apparue il y a 150 millions d’années. Il a un rôle régulateur du cerveau reptilien. Il aide par exemple à contrôler les réactions d’attaque ou de fuite. Mais pour cela il a besoin d’être tempéré par le néocortex.

  • Le néocortex 

C’est la partie du cerveau la plus récente et la plus volumineuse, qui est apparue il y a 2,5 millions d’années. C’est le siège des fonctions dites supérieures comme le langage, la conscience, les capacités d’apprentissage et les perceptions sensorielles. La partie avant est très développée chez l’humain, on l’appelle le lobe préfontal ou  “cortex préfrontal“ et c’est lui qui nous permet de gérer nos émotions ! Grâce à lui, nous avons la réflexion, le raisonnement, la créativité, l’imagination, la résolution de problème, la planification, la conscience de soi et l’empathie.

Cette partie du cerveau nous permet donc de gérer les autres cerveaux plus anciens. Et plus il y a de connexions neuronales dans le cortex, plus les possibilités de réactions à une information sont nombreuses. Par exemple, lorsque nous avons peur, au lieu de fuir, nous pouvons l’exprimer, respirer calmement, visualiser une image qui nous aide à nous recentrer ou tout autre technique de gestion du stress que nous avons apprise.

Les émotions des enfants 

Nous savons aujourd’hui, grâce aux différentes recherches en neurosciences, que le cerveau des enfants est beaucoup moins mature que celui des adultes. Leurs structures cérébrales, et notamment leur neocortex, ne sont pas encore suffisamment fonctionnelles pour une gestion des émotions. C’est la raison pour laquelle les enfants vivent de véritables tempêtes émotionnelles, qu’il n’a pas la capacité d’apaiser seul. Il ne peut pas prendre du recul par rapport à ses émotions. 

D’ailleurs, sous un grand stress, nous redevenons comme des enfants : notre cerveau interrompt l’activité du néocortex pour se focaliser sur les réactions de survie. C’est ce qui nous permet de fuir, d’attaquer ou de nous figer devant un réel danger. Bien fait n’est-ce pas ?!

Le cerveau dans la main

Ce modèle a été pensé par le neuropsychiatre américain, Daniel Siegel, afin de mieux comprendre le fonctionnement du cerveau. Vous retrouverez toutes les explications dans la vidéo ci-dessous. 

Jusqu’à 6 ans, le cerveau de l’enfant est constamment en mode “ouvert”. Cela peut même perdurer au-delà de 6 ans si l’enfant n’a pas évolué dans un environnement bienveillant. En effet, c’est entre 5 et 7 ans que le cortex préfrontal commence à murir. Avant, ce sont les cerveaux reptilien et lymbique qui dominent.

Cette construction se poursuit et le cerveau atteint la maturité seulement à l’âge de 25 ans ! C’est-à-dire que les connexions entre le système limbique et le cortex préfrontal sont matures à 25 ans seulement. Et cela, toujours si l’on a pu évoluer dans un environnement emphatique et bienveillant. Ainsi, les adolescents ont la capacité de mieux gérer leurs émotions, mais pas comme un adulte pourrait le faire !

Mais le cerveau adulte n’est pas figé à partir de 25 ans. Il est modulable et c’est tant mieux, car c’est grâce à cette neuroplasticité que l’on est capable d’apprendre, de se remettre en question et surtout de transformer nos comportements si on le souhaite.

Cet outil du cerveau dans la main est formidable pour expliquer la gestion des émotions aux enfants, ainsi qu’aux adultes ! Maintenant que nous savons tout cela, il est important de comprendre qu’un accompagnement de l’enfant par l’adulte est primordial pour la gestion de ses émotions. 

Pour aller plus loin :

Gestion des émotions : Parents, votre rôle est important

Épanouissement de l’enfant : La solution est devant vos yeux !

Construction du cerveau de l’enfant : des milliards de connexions avant deux ans !

Source : https://natureducation.org/

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Nom (obligatoire)

Prénom (obligatoire)

Email (obligatoire)

Code postal (obligatoire)

[recaptcha]

Write a comment:

You must be logged in to post a comment.