Suivez-nous:                        
Open/Close Menu DU 21 AU 23 SEPTEMBRE 2018 AU CHÂTEAU DE FLAUGERGUES À MONTPELLIER




En quelques mois, c’est plus d’une centaines d’élèves qui ont eu la joie de rencontrer Julien Leclercq et Lucie Brasseur, auteurs-éditeurs à l’origine de Yakabooks, maison d’édition solidaire. Sillonnant la France, ces deux passionnés de lecture interviennent dans les classes pour raconter aux élèves le parcours de création d’un livre, passant en revue les métiers nécessaires pour passer de l’idée à l’objet. Une belle aventure !

Connaissez-vous YakaBooks ?  Maison d’édition citoyenne engagée, le but de Yakabooks est de promouvoir la lecture pour tous, en proposant des oeuvres de qualité, la plupart inédites, à un prix unique : 2 euros. Yakabooks, c’est un réseau de revendeurs uniques : libraires, petits commerçants, grandes surfaces…. mais aussi des indépendants sur les marchés, dans les entreprises, les hôpitaux… Enfin, Yakabooks, c’est avant tout une formidable aventure humaine, portée par deux amoureux de la lecture et de l’écriture, et une équipe d’auteurs et d’illustrateurs incroyables.

Yakabooks dans les écoles 

Depuis le début de l’année, Julien Leclercq et Lucie Brasseur, auteurs-éditeurs à l’origine du projet de maison d’édition solidaire (un catalogue de 21 titres tous vendus au prix unique de 2€ en librairie ou sur www.yakabooks.com), interviennent dans les classes de France pour raconter aux élèves le parcours de création d’un livre. En quelques mois plusieurs centaines d’enfants en Ile-de-France, en Aquitaine et en Occitanie ont embrassé l’étendue des métiers nécessaires pour passer de l’idée à l’objet.

« Voir leurs yeux s’écarquiller en grand en découvrant les photos des énormes bobines de papier ou la réalité du temps de l’édition n’a pas d’équivalent, explique Lucie Brasseur co-fondatrice. Mais le plus extraordinaire réside dans leurs analyses et fulgurances. L’un d’eux m’a un jour regardé très sérieux, persuadé que si les livres étaient vendus en librairies c’était parce que ça commençait comme liberté. Pour nous, adultes, il y un sens qui transcende toutes les remarques de grincheux persuadés que les enfants ne lisent plus. »

En fin de journée, l’auteure dédicace ses polars aux parents, les enfants partent avec un livre à glisser sur leurs tables de nuit. « En proposant des livres pour tous les âges à 2€, on sait que même les familles les moins argentées pourront participer, offrir un livre de sorcières zinzins ou de monstre rigolo à leurs enfants. Et pour les grands, peut-être, trouver une excuse pour se remettre à la lecture ».

Comment les faire venir dans votre école ? 

Créée à Lectoure (32) l’été dernier, la maison d’édition solidaire Yakabooks a déjà vendu plus de 50.000 livres et a rencontré bénévolement des centaines d’enfants en classes. Déjà, le planning d’intervention pour la rentrée s’organise. « Nous répondons à tout le monde et jusqu’à présent avons réussi à trouver une date pour chaque école rurale ou urbaine, de deux à dix classes. Nous allons partout, il suffit de nous écrire à contact@yakabooks.com » . Et, quand on lui demande pourquoi ils font tout ça, Lucie Brasseur conclut « C’est évident, l’engagement est toujours source de joie ».

Nous sommes heureux de compter YakaBooks parmi nos partenaires du Festival pour l’école de la vie 🙂

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Nom (obligatoire)

Prénom (obligatoire)

Email (obligatoire)

Code postal (obligatoire)

Write a comment:

You must be logged in to post a comment.