Suivez-nous:                        
Open/Close Menu DU 21 AU 23 SEPTEMBRE 2018 AU CHÂTEAU DE FLAUGERGUES À MONTPELLIER




Selon les âges et les caractères de chacun, le moment des devoirs et de l’apprentissage des leçons n’est pas toujours une partie de plaisir, et peut même vite devenir un vrai casse-tête pour les parents. Voici quelques conseils pour rendre cette période agréable et même divertissante !

 

  • Développer des stratégies selon le profil d’apprenant de votre enfant

Chaque enfant est unique et possède un profil d’apprenant différent. Le détecter est déjà une première aide précieuse dans son apprentissage. En effet, certains auront besoin de lire, d’autres d’écouter, ou encore de manipuler, et parfois les trois à la fois, pour apprendre.

Les apprenants visuels : Ils ont besoin de voir pour retenir. Ils ont tendance à coder l’information sous forme d’images dans leur tête. Ils retiennent mieux ce qu’ils ont vu et les procédures qui ont été démontrées à l’aide d’exemples.
Comment l’aider dans son apprentissage ? En faisant appel à ce qui attire le regard. Cela peut être les codes de couleurs, que ce soit pour les plus jeunes ou pour les étudiants sous forme de fiches de révisions avec des éléments qui ressortent plus que d’autres.

Les apprenants auditifs : C’est la première catégorie d’apprenants ! Les élèves possédant ce profil apprennent grâce à l’écoute. En écoutant et réécoutant les mots, ils les inscrivent dans leur mémoire. Ils retiennent mieux l’information en se rappelant ce qu’on leur a expliqué plutôt que montré.
Comment l’aider dans son apprentissage ? Avec de l’écoute, de l’écoute et de l’écoute ! Les enfants à dominante auditive ont besoin de se concentrer à l’école pour bien entendre la leçon dans la bouche de leur professeur. Ensuite, ils auront besoin de répétition, d’entendre l’information encore et encore. C’est ainsi que certains s’enregistrent en lisant leurs cours, pour pouvoir les réécouter en boucle jusqu’à qu’ils soient intégrés !

Les apprenants kinesthésiques : Ce profil d’apprenants a besoin de toucher pour apprendre. Certains enfants ont besoin de manipuler concrètement, de se mettre physiquement en action ou de s’imaginer en train de le faire pour mieux comprendre.
Comment l’aider dans son apprentissage ? La manipulation est beaucoup utilisée dans les méthodes d’apprentissages des pédagogies alternatives, et c’est aussi pour cela qu’elles reviennent au goût du jour. La seule difficulté est que si cela fonctionne très bien chez les jeunes enfants, c’est une méthode plus complexe à intégrer chez des collégiens et lycéens par exemple.

 

  • Apprendre à travailler avec méthode et organiser ses connaissance

Les enfants doivent développer des méthodes de travail dès le primaire, ce qui les aidera à devenir plus efficaces. Voici une liste de stratégies d’organisation à adopter avant, pendant et après la tâche :

Planifier le travail

  • Je me fixe un but.
  • Je choisis les outils dont j’ai besoin.
  • Je choisis le matériel nécessaire.
  • Je précise les étapes de réalisation.
  • J’ai en tête une bonne idée du résultat final.

Contrôler l’exécution de la tâche

  • Je garde toujours mon but en tête.
  • J’exécute la tâche en suivant mon plan.
  • Je me demande si je suis sur la bonne voie.

Évaluer le travail en cours

  • Tout au long du travail, j’évalue les résultats obtenus.
  • Je me demande si les résultats correspondent aux buts fixés.
  • Je fais le bilan de mon travail

Enfin, pour aider votre enfant à mieux organiser ses connaissances, vous pouvez l’inciter à utiliser des schémas, des tableaux ou des lignes du temps. Cela l’aidera d’une part à stocker ces connaissances de manière organisée, et surtout, ces connaissances seront plus faciles à récupérer. Pour aller plus loin, découvrez la carte mentale : Pour apprendre avec plaisir, essayez le Mind Mapping !

 

  • Apprendre par le jeu

Diverses études ont démontré que le jeu favorise grandement l’apprentissage. En effet, il enrichit globalement la croissance de l’enfant, le place dans un état d’esprit détendu et positif qui le rend plus disponibles aux apprentissages, et procure une grande motivation !

Tous les jeux de type Tic-tac-toe, jeu de mémoire, domino, scrabble, loto, quizz, bingo etc. sont efficaces pour entraîner le cerveau de l’enfant, que ce soit en terme de mémoire, de calcul ou encore de vocabulaire. Dans le cadre des devoirs, vous pouvez ajouter une règle. Par exemple, avant de pouvoir jouer son tour, l’enfant doit surmonter un défi, comme épeler un mot, expliquer une règle, faire un calcul, etc.

Vous pouvez également demandez à votre enfant de créer son propre jeu, en écrivant des questions sur des cartes (d’un côté la question et l’autre la réponse), portant sur un texte ou sur une matière à étudier. Il obtient 1 point par bonne réponse. Ou comment rendre les devoirs ludiques 🙂

Source : https://aidersonenfant.com/

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

    Nom (obligatoire)

    Prénom (obligatoire)

    Email (obligatoire)

    Code postal (obligatoire)

    Write a comment:

    You must be logged in to post a comment.