Suivez-nous:                        
Open/Close Menu DU 21 AU 23 SEPTEMBRE 2018 AU CHÂTEAU DE FLAUGERGUES À MONTPELLIER




La relation entre un père et sa fille est compliquée mais extrêmement forte. Entre 3 et 6 ans, les petites filles connaissent une période durant laquelle elles sont indifférentes envers leur maman et très charmeuses avec leur papa. Elles affirment qu’elles se marieront avec lui plus tard, sont plus collantes et jalouses que de jeunes chats, se glissent entre eux dans le lit des parents, n’accèdent aux requêtes que de papa…

C’est gênant, déroutant mais pas grave : c’est simplement la période de l’oedipe. Faites tout de même attention, certaines choses ne doivent pas être tolérées comme certaines caresses ambigües (bisous sur la bouche également) mais doivent être fermement prohibées, sans violence cependant. Sans certains recadrages de la sorte, votre petite risque d’avoir d’autant plus de mal à s’arrêter car cela entretient l’ambigüité dans son esprit. Cette ambivalence peut basculer en un trouble dans sa vie, une confusion qui peut être balayée uniquement par les parents, en étant fermes mais compréhensifs et à l’écoute.

Toutes les petites filles passent par ce chemin, elles affirment leur identité sexuelle à partir de 3 ans en calquant le modèle que leur offre leur mère. Ce qui implique aussi qu’elles cherche à la détrôner en séduisant son père, ce qui fait d’elles des rivales dans la tête de la fillette. Elle cherchera à écarter sa mère tout en ressentant de la culpabilité due à ses réactions parfois violentes et agressives, car évidemment elle n’en aime pas moins sa mère, loin s’en faut. 

Ce n’est pas qu’une phase connue des petites filles, les garçonnets la traversent également en se battant avec papa et câlinant maman. 

Chers papas, soyez très délicats : votre rôle dans cette phase de la vie de votre fillette est décisif, il est hors de question d’entrer dans son jeu et de lui laisser penser que vous vous laisseriez séduire tout autant que l’envoyer balader avec arrogance et dédain. De votre réaction découlera l’image qu’elle se fait d’elle-même, de son pouvoir de séduction à venir, de sa féminité.

En clair rabâchez-le-lui, c’est une petite fille et vous devez la remettre à sa place de petite fille en lui expliquant que plus tard elle trouvera un jeune homme qui lui plaira parce qu’elle est très très jolie, mais que vous êtes déjà avec sa maman pour votre part.

Chères mamans, ne vous sentez pas blessée par les agissements de votre petite. Elle vous aime énormément et attend de vous que vous la guidiez, ne la prenez pas comme votre rivale et ne rentrez pas dans ce registre qui serait très déroutant pour votre fille et vous. Ne vous moquez pas d’elle, ne la ridiculisez pas, rassurez-la et expliquez-lui tout en restant ferme qu’on n’épouse pas son papa mais qu’en devenant une femme il est possible de rencontrer quelqu’un avec qui on tombe amoureux comme le père et vous. Donnez-lui d’autres domaines où elle pourra prendre exemple sur vous, qu’elle vous admire et s’identifie à vous.

Source: http://www.infobebes.com/

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

    Nom (obligatoire)

    Prénom (obligatoire)

    Email (obligatoire)

    Code postal (obligatoire)

    Write a comment: