Suivez-nous:                        
Open/Close Menu DU 21 AU 23 SEPTEMBRE 2018 AU CHÂTEAU DE FLAUGERGUES À MONTPELLIER
education-harmonieuse-equilibre-routine-creativité

Offrir une éducation harmonieuse à ses enfants : le Graal de tous les parents ! Pour vous qui vous demandez toujours si vous faites bien, il est donc intéressant de connaître ses besoins afin d’y répondre. Le bon fonctionnement de son cerveau par exemple nécessite l’équilibre entre la routine et leur créativité. Alors si l’ambiance familiale est très relâchée ou trop cadrée, sachez pourquoi c’est si important pour son développement cérébral de trouver le juste milieu entre les habitudes et la nouveauté !

 

Le rôle des habitudes pour une éducation harmonieuse

Elles structurent la pensée de l’enfant

La répétition quotidienne entraîne le renforcement des réseaux de synapses. C’est ce qui fait de se brosser les dents ou prendre son cartable avant de partir devient un réflexe. Et cela permet au cerveau d’économiser de l’énergie pour traiter de nouvelles informations. Si l’on devait réfléchir chaque jour à comment lacer ses chaussures ou conduire, nous serions épuisés ! Les rituels sont donc puissants pour le développement de l’enfant. Ils lui permettent d’être calme et disponible pour explorer de nouvelles activités et créer des connexions neuronales supplémentaires.

Et assurent sa stabilité émotionnelle

Un esprit en ordre, découle d’un hémisphère gauche active. Comme les habitudes créent des repères pour l’enfant, lorsqu’il les a intégrées, il est alors calme et dispo. En effet, un enfant sans repères de repas, de sommeil, ni activité quelconque se sent désorienté. Il tourne en rond, fait des bêtises et ne se pose pas pour faire quelque chose. Ça vous parle ?

Il est en fait dans l’attente que des limites spatiales et temporelles lui soient clairement énoncées. C’est par là qu’il peut se mettre à l’œuvre. Sachant ce qui va se passer juste après, il a l’esprit apaisé.

 

La place de la nouveauté dans une éducation harmonieuse

Elle stimule l’activité du cerveau

Dès la naissance, tout est nouveau. Et c’est ce qui permet au cerveau du bébé de se développer. En effet, grâce à la neuroplasticité, le réseau se transforme quotidiennement afin de s’adapter aux nouvelles informations et créer de nouveaux chemins cérébraux. Cette stimulation représente une grande richesse pour l’enfant de tout âge et il est donc favorable de lui proposer des occupations qui font appel à ses 5 sens, ses apprentissages, son imagination, mais aussi prendre en compte ses intuitions !

Et encourage la créativité

L’hémisphère droit est intuitif et émotionnel. Chaque occasion à laquelle l’enfant utilise son imagination et sa spontanéité, il développe son agilité et en inventivité. Par exemple, toutes les vacances étant des opportunités de voyager, il s’adapte à son nouvel environnement comme une colonie de vacances par exemple. Les nouvelles relations, la découverte de sports et loisirs créatifs sont autant de ressources pour son activité cérébrale. C’est d’ailleurs pour cela qu’ils semblent grandir si vite pendant les congés scolaires !

 

Grâce à l’équilibre entre la structure et la liberté, l’enfant reste créatif… et s’épanouit !

Si on veut offrir une éducation harmonieuse, il faut veiller à ne pas tout miser sur l’ordre et la discipline. Car cela risque de rendre sa vie stérile, soumise et impersonnelle. À l’inverse, un trop grand laxisme le priverait de son précieux ancrage et le rendrait dispersé et incapable de matérialiser sa liberté d’expression.

La subtilité réside dans l’organisation consciente du quotidien de l’enfant. De sorte que sa journée soit constituée de liberté tout en étant encadrée par des repères sécurisants. Ainsi il peut vaquer à ses occupations en sachant qu’il est en sécurité. Et cela fait partie de la parentalité positive.

L’alchimie est alors à l’œuvre : il utilise ses ressources pour en développer de nouvelles, il exprime alors sa nature créative!

Et la créativité lui donne des ailes. En effet, c’est à travers elle qu’il donne vie à ses pensées, ses émotions et ses rêves : il se réalise et gagne en confiance en lui et en la vie. Il reste enthousiaste et spontané. En lui laissant de l’espace pour explorer ses inspirations et satisfaire sa curiosité, il développe des talents. Aussi, s’il a le droit d’essayer et de se tromper, il reste motivé pour vivre de nouvelles aventures.

Un cadre ludique pour une éducation harmonieuse

Pour Odile Périno, spécialiste du jouet dans ses aspects psychologiques, il s’agit d’accorder à l’enfant « des repères d’enfant dans un monde d’adultes ». Elle est l’auteur de plusieurs ouvrages sur le sujet, dont « Des espaces pour jouer. Pourquoi les concevoir ? Comment les aménager ? ». 

Ce concept est aussi important pour les structures d’accueil collectif qu’à la maison. En effet, des espaces qui encouragent l’expérimentation en toute sécurité représentent une liberté pour l’enfant, mais aussi pour ses parents ! Voir son enfant heureux de naviguer de découverte en découverte sans la nécessité de votre aide permanente est un vrai bonheur.

D’ailleurs l’aménagement de la chambre d’enfant en fonction des préceptes Montessori est une bonne façon de commencer à reconsidérer les espaces pour enfants. Ceux-ci leur permettent plus d’autonomie et donc plus de liberté créatives. Par exemple, installer un lit et des rangements à sa hauteur, de même que ses vêtements, ou pourquoi pas la poignée de sa porte afin qu’il ne dépende pas de ses parents pour se lever et sortir de sa chambre.

 

 

Sources

  • La structuration du temps pour donner des repères
    sécurisants en maternelle, https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01388185/document
  • Cerveau gauche et cerveau droit, www.neuromedia.ca/cerveau-gauche-et-cerveau-droit

Pour aller plus loin

  • Le tableau des routines d’inspiration Montessori
  • Voyage du cerveau gauche au cerveau droit, Philippe Menei
Write a comment: