Suivez-nous:                        
Open/Close Menu DU 21 AU 23 SEPTEMBRE 2018 AU CHÂTEAU DE FLAUGERGUES À MONTPELLIER




Avec la baisse des températures, notre système immunitaire s’affaiblit, et les enfants sont les premiers touchés par ce phénomène naturel. Pour renforcer son immunité et ainsi éviter les virus en tous genre, on mise sur une bonne alimentation, qui joue un rôle important dans ce bon fonctionnement.  Alors, que mettre dans l’assiette des enfants pour leur assurer une bonne santé tout au long de l’hiver ?

Pour la flore intestinale : Les probiotiques

Le lien entre le système digestif et l’immunité est étroit. En effet, la muqueuse intestinale agit comme une barrière naturelle contre les microbes. On ne le sait pas forcément, mais les trois-quarts de l’immunité se passent dans les intestins  ! Ainsi, les probiotiques, ces “ bonnes “ bactéries, jouent des rôles importants pour notre flore intestinale, de protection, de digestion et de stimulation du système immunitaire.

On les trouve où ? Dans les laitages, les yaourts ( et non les crèmes dessert ), les fromages blancs, certains fromages fermentés comme le gouda, la mozzarella, le cheddar, le camembert ou encore le roquefort. On en retrouve également dans les fibres de certains fruits et légumes tels que l’artichaut, le topinambour, la banane, le poireau et l’asperge.

Pour la vitamine C : Les fruits et légumes

Pour des défenses immunitaires au top, il est important de faire le plein de vitamines, minéraux et fibres. En pratique : les fruits qui contiennent de la vitamine C aident à multiplier les globules blancs et à stimuler la production d’interféron, une molécule qui dynamise le système immunitaire. Par exemple, si votre enfant est enrhumé, mettez des fruits à tous ses repas pendant quelques jours et cela donnera rapidement du punch à son organisme !

On les trouve où ? Principalement dans les agrumes, les fruits rouges et les kiwis. Côté légumes, tous les choux sont gorgés de vitamine C, tous les légumes de couleur orange ( carotte, potiron, potimarron… ), ou encore la mâche, le fenouil et les épinards. Bon à savoir : Choisissez des fruits et légumes frais, de saison, et bios si possible. Consommez-les rapidement pour bénéficier du maximum de nutriments. De même, privilégiez les cuissons douces à  la vapeur ou rapides pour mieux préserver les nutriments.

Pour les oméga 3 et la vitamine D : Les poissons gras

De nombreux poissons apportent des acides gras essentiels, les fameux oméga 3, qui ont une action anti inflammatoire et aident l’organisme à lutter contre les infections. En plus, les poissons gras contiennent de la vitamine D, qui booste les cellules immunitaires. De bons alliés à mettre dans l’assiette des plus jeunes, deux fois par semaine. D’ailleurs, dès la naissance, votre pédiatre prescrit la vitamine D à votre bébé sous forme de goutte. Vous pouvez les remplacer par l’alimentation dès 1 an.

On les trouve où ? Principalement dans les maquereaux, les sardines, les harengs, le saumon cuit, la truite ou encore les anchois. Pour bénéficiez de tous les nutriments, privilégiez des produits de qualité tels que Label Rouge, “Bleu Blanc Cœur”, ou le logo bio “AB” garantissant l’absence d’OGM. On retrouve également cette vitamine dans le jaune d’oeuf. Enfin, pour compléter les apports en oméga 3, vous pouvez aussi varier les huiles végétales (colza, noix…) pour assaisonner ses petits plats.

Pour le fer : Les protéines  

Les protéines animales et végétales apportent du fer qui est un des carburants du système immunitaire. En effet, si votre enfant est carencé en fer, son organisme tourne au ralenti. Du coup, il est plus fatigué et il risque d’enchaîner les rhumes et autres infections. Ainsi, pour lui apporter suffisamment de fer, misez sur les protéines animales qui en sont le plus pourvues.

On les trouve où ? Dans les viandes rouges (bœuf, agneau, canard), les viandes blanches (poulet, veau…) sans oublier les œufs, sources de sélénium et dont les acides aminés sont indispensables pour la croissance et la réparation des tissus. Le tout à consommer une à deux fois par semaine. Misez aussi sur les légumes riches en fer comme les poivrons, poireaux et pommes de terre, ainsi que sur les légumineuses, c’est à dire  tous les haricots, les lentilles, le soja ou encore les pois chiches.

Vous voilà prêt à affronter l’hiver grâce à votre assiette !

Source : https://www.parents.fr/

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Nom (obligatoire)

Prénom (obligatoire)

Email (obligatoire)

Code postal (obligatoire)

[recaptcha]

 

Write a comment:

You must be logged in to post a comment.