Suivez-nous:                        
Open/Close Menu DU 21 AU 23 SEPTEMBRE 2018 AU CHÂTEAU DE FLAUGERGUES À MONTPELLIER




A 3 ans, un enfant ne sait ni lire ni compter, n’est pas très habile avec la gestuelle et commence tout juste à savoir parler. Il faudra donc lui proposer des méthodes d’apprentissage adaptées à son petit âge et à sa vitesse de compréhension. 

Quoiqu’il apprenne, il faudra que ce soit vivant, qu’il y perçoive de suite un intérêt, c’est à dire une activité ou un jeu auquel il sent qu’il pourra participer. 

A cet âge, les enfants sont principalement dans l’observation de ce qu’il se passe autour d’eux et ils sont relativement timides lorsqu’il s’agit d’activités en groupe. Ainsi, proposer une activité adaptée ne signifiera donc pas nécessairement que l’enfant y participera pleinement. L’animateur pourra se retrouver à être seul à participer aux activités qu’il proposera – mais il pourra constater malgré tout l’intérêt des petits à travers leurs différentes tentatives et leurs petits yeux bien éveillés . En général, cela peut durer quelques semaines, puis les petits commenceront à intervenir doucement. La présence des parents ou d’autres adultes peut faciliter leur intervention. Plus il y a de monde qui participe, plus ils acceptent facilement de s’investir à leur tour. 

1- Découverte des sons 

L’éveil musical avec les petits de 3 ans tourne essentiellement autour de la découverte des sons, classifiés en 3 catégories :

– Les bruits du corps et bruits de bouche
– Les bruits de l’environnement et animaux
– Les sons musicaux 

Jusqu’à 3/4 ans, on s’ occupera essentiellement des deux premières catégories. Les imagiers sonores seront donc indispensables lors de ces séances, même si les enfants ne nommeront pas forcément les sons qu’ils entendent. Ce sera donc à vous de les citer et de les imiter pour inciter les enfants à faire de même. 

Lors de mes séances d’éveil musical, j’utilise également les roues éducatives, dont notamment le sonomètre, la roue des bruits du corps, des sons de l’environnement et celles des animaux qu’ils adorent.

Dans un premier temps il s’amuseront surtout à tourner les roues. Mais cela leur permettra aussi de développer leur intérêt pour l’objectif final de ce jeu, qui est d’imiter les bruits de bouche, d’ animaux ou de type de son sur lesquels la flèche s’arrête. 

Cela leur donnera également des idées sonores, frotter les pieds, taper dans les mains, souffler, faire un son long, un son court, grave, aiguë, et également des idées pour imiter les animaux, les bruits de l’ environnement etc. 

On multipliera les jeux d’imitation pour jouer avec les onomatopées et développer l’oreille: Les jeux d’imitation à retrouver sur le site sont : 

Les cartes d’imitation
Les jeu des cônes
Sonomètre
Roues des animaux 1 et 2
Roues des bruits du corps
Roue des bruits de l’environnement
La pêche aux canards
Le jeu à l’aveugle
Le moulin à sons 

2- Comptines et jeux de doigts 

On s’en doute, à cet âge il faut commencer à chanter! Pensez aussi à associer des mouvements à ces petites comptines, afin de développer le sens rythmique des petits tout en douceur. Là encore, ne vous étonnez pas si vous chantez seul au début, car ceci reste quelque chose d’assez complexe à 3 ans du fait qu’ils ne sont pas encore très habiles avec la parole. En revanche, vous les verrez tenter d’imiter avec joie quelques mouvements par-ci par-là. 

3- Jouer des Instruments sur une petite comptine 

Choisissez trois ou quatre comptines différentes à jouer, et mettez à leur disposition quelques instruments faciles à manipuler, comme un tambourin, des claves, des maracas, des castagnettes, des djembes etc. Et laissez-les expérimenter et s’ exprimer sur la musique . 

Retrouvez tous les jeux d’éveil musical sur www.valeriesabbah.com 

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Nom (obligatoire)

Prénom (obligatoire)

Email (obligatoire)

Code postal (obligatoire)

Write a comment:

You must be logged in to post a comment.