Suivez-nous:                        
Open/Close Menu DU 21 AU 23 SEPTEMBRE 2018 AU CHÂTEAU DE FLAUGERGUES À MONTPELLIER




L’éducation positive… Un nouveau courant qui attire de plus en plus de parents, désireux d’aider leurs enfants à s’épanouir sereinement, et à ne pas reproduire les vieux schémas qui n’ont pas fonctionné pour eux.

Seulement, la base, et même la clef d’une éducation positive, c’est Vous, parent, et votre attitude intérieure. Ce n’est qu’en adoptant et en respirant vous même un état d’être positif, que vous pourrez le transmettre à vos enfants. Et ce sera une transmission toute naturelle, car liée directement à vos actes, à vos manières de gérer une situation, d’entreprendre une communication…à votre façon d’éduquer.

En effet, une même situation pourra être gérée bien différemment selon votre état émotionnel intérieur. Par exemple, si votre enfant revient à la maison et vous annonce une mauvaise nouvelle : dispute avec un camarade, mauvaise note, mot d’un professeur, heure de colle…Votre première réaction dépendra de votre attitude intérieure : êtes-vous disposés à accueillir cette situation de façon calme ou sentez-vous immédiatement la colère monter en vous?

Alors calme ou colérique ? Nous le savons bien, gérer un conflit par la colère n’a jamais rien résolu, mais bien souvent, nous ne savons pas faire autrement, parce que nous n’avons pas les outils pour, ou parce qu’on ne nous l’a simplement jamais appris…

C’est quoi l’attitude intérieure positive ?

L’attitude intérieure positive, c’est une disposition individuelle à être dans un état d’esprit ouvert et positif dans toutes les situations.

C’est la capacité à être serein, en phase avec soi-même et apaisé, à un point tel que peu de choses peuvent nous faire sortir de nos gonds, et que nous avons la capacité de réfléchir clairement, et de gérer les situations conflictuelles avec bienveillance.

Cela ne signifie pas que vous vivez dans un monde utopique où les conflits et les problèmes n’existent pas, mais simplement que vous êtes prêts à accepter ces situations désagréables et à les gérer avec sérénité. Avoir une attitude positive, c’est être prêt à voir le côté avantageux de toute situation, ou le verre à moitié plein si l’on préfère !

 » Il y a deux façons de voir la vie, l’une comme si rien n’était un miracle, l’autre comme si tout était miraculeux.  » Albert Einstein

Seulement, après une longue journée par exemple, il n’est pas toujours évident de garder son calme, vous en conviendrez !

Alors comment adopter cette attitude positive ?

Prenez du recul
C’est le premier pas et il est nécessaire. Nous avons tendance à nous oublier quand nous devenons parent. Alors c’est le moment, retrouvez-vous. Prenez du temps pour vous ! Redécouvrez la connexion avec vous-même, avec l’instant présent. C’est de cette manière que vous réussirez à relativiser et à accorder moins d’importance aux choses qui ne méritent pas votre colère. Et ne culpabilisez pas de laisser vos enfants pendant ces temps là. Ils sont importants, et ils en seront les premiers bénéficiaires !

Voyez le verre à moitié plein
Dans toutes les situations, il est possible de trouver un aspect positif. Toujours ! Le Ying et le Yang… Au début, cela peut être compliqué mais avec de l’entraînement, ça devient de plus en plus naturel. Par exemple, si votre fille a eu une mauvaise note… c’est l’occasion de parler avec elle des problèmes qu’elle rencontre, ou encore, si votre fils est en constante opposition avec ce que vous lui dites… c’est normal, il construit son indépendance !

Questionnez votre enfant
Avant de réagir de façon instinctive et parfois peu réfléchie face à une situation, entraînez-vous à questionner, calmement, votre enfant. Donnez-lui le bénéfice du doute ! En le laissant s’exprimer, vous comprendrez une multitude de choses dont vous n’auriez pas pu vous douter. Ceci peut-être d’avoir son ressenti à lui, sur ce contrôle, ou sur sa version des faits concernant ce conflit avec son professeur. Il réalisera que son avis compte pour vous.

Inspirez-vous
Rassurez-vous, vous n’êtes pas seul à rencontrer des difficultés sur ce sujet. Et même si vous avez bien conscience que vous devriez commencer par vous calmer vous-même pour communiquer plus sereinement avec votre enfant, c’est parfois très difficile de ne pas replonger et de tenir sur le long terme. Heureusement, de nombreuses personnes passent par les même étapes que vous, trouvent des clefs, mettent en place des outils, livrent leurs expériences, et ont à cœur de vous aider ! Quelques ressources :

Un outil / Une lecture / Un défi / Un festival / Un article / Une agence / Un blog

Toutes ces attitudes positives vous constituent ainsi une bonne base pour régler les problèmes rencontrés. Elles permettent d’initier un dialogue avec vos enfants sans rentrer dans le conflit (ce qui peut particulièrement être utile avec un adolescent ) et de mettre toutes les chances de votre côté pour construire une relation de qualité avec votre enfant, dans une confiance réciproque. En effet, il aura plus de facilité à vous parler de ses problèmes en sachant que vous êtes capables de les traiter calmement. Vous devez être pour lui un guide, un allié, et pas une source de conflit potentiel !

Source : https://www.mafamillezen.com

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Nom (obligatoire)

Prénom (obligatoire)

Email (obligatoire)

Code postal (obligatoire)

One Trackback

  1. […] bonheur. En effet, il n’y a rien de plus efficace pour le bonheur d’un enfant que de voir ses parents heureux ! Quelle que soit leur situation. Rien de tel en effet qu’un papa serein et une maman enjouée […]

Write a comment:

You must be logged in to post a comment.