Suivez-nous:                        
Open/Close Menu DU 21 AU 23 SEPTEMBRE 2018 AU CHÂTEAU DE FLAUGERGUES À MONTPELLIER




Une Forest School est un lieu d’éducation en extérieur, dans lequel l’élève étudie dans la forêt, les bois ou la nature.
Cette immersion en pleine nature est pratiquée dans de nombreux jardins d’enfants des pays Scandinaves depuis plus de 40 ans. Au Danemark par exemple, ce concept d’immersion dans la nature est devenu une part intégrante du programme de maternelle.
Ce phénomène se popularise de plus en plus avec le “ Nature Deficit Disorder ”, autrement dit le syndrome du manque de nature, accentué par la sédentarisation, l’urbanisation et le manque de temps passé dehors, responsable de nombreux troubles et problèmes de santé.

La pédagogie

La nature joue évidemment un rôle central dans cette forme d’enseignement. C’est un terrain de jeu et d’apprentissage idéal pour les enfants. Les diverses études concernant cette pédagogie ont démontré les bienfaits de ces pratiques sur le développement de la créativité, de la sociabilité, de l’autonomie et de l’épanouissement de l’enfant.

Concrètement, la classe se fait régulièrement dans la nature (forêt, parc, jardin…), plusieurs fois par semaine ou tous les jours. Il n’existe pas de charte ni de formalisation théorique du concept d’école écologique, aussi chaque établissement peut-il se l’approprier et l’intégrer dans son propre fonctionnement. Ainsi, dans certains projets, les apprentissages seront plus informels, et dans d’autres, ils seront plus encadrés.

Les écoles

Eco-écoles, bâtiments à haute qualité environnementale, écoles vertes… Avec la montée de l’écologie, l’explosion du bio et la prise de conscience générale de l’importance du développement durable, des groupes scolaires soucieux de préserver leur environnement et de transmettre ses valeurs aux nouvelles générations, voient le jour. Certains intègrent cette nécessité dans leurs fonctionnements et leurs cursus déjà présents.
Dans les projets les plus poussés, les locaux sont économes en énergie, ont des panneaux solaires, évitent le gaspillage des ressources (eau, électricité, papier), traitent les déchets, font du recyclage…
En 2017, près de 2200 écoles, collèges et lycées français ont entamé cette démarche et environ 500 structures possèdent le label « Eco-école ».

Le label “Eco-école”

Ce label international d’éducation au développement durable a vu le jour en 1994 au Danemark et se développe en France depuis plus de 10 ans. Il a été créé par l’association Terragir, également à l’origine des programmes Pavillon Bleu, Clef Verte ou encore Jeunes Reporters pour l’Environnement. Cette association a pour vocation de montrer à tous que la préservation des ressources environnementales est certes nécessaire, mais aussi source d’économies et de bien-être social.

L’objectif du programme “Eco-école”  est donc d’aider les élèves à mieux comprendre le monde qui les entourent et à acquérir les compétences pour participer à son développement et à s’y épanouir. Ce label est décerné aux établissements scolaires qui s’engagent vers un fonctionnement éco-responsable et intègrent l’éducation au développement durable dans les enseignements.

Ce programme repose sur une méthodologie simple, participative et adaptée à tous, se déroulant en plusieurs étapes qui se veulent être un guide pour les projets. Chaque établissement participant au programme bénéficie gratuitement d’un accompagnement personnalisé dans la mise en oeuvre concrète de son projet (conseils, outils, ressources thématiques…). Ils travaillent tout au long de l’année sur l’un des 7 thèmes du programme : l’alimentation, les déchets, l’eau, l’énergie, la santé, les solidarités et la biodiversité.
Enfin, on insiste ici sur l’implication des élèves qui sont la force motrice des projets.

Pour en savoir plus : http://www.eco-ecole.org

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Nom (obligatoire)

Prénom (obligatoire)

Email (obligatoire)

Code postal (obligatoire)

One Trackback

  1. […] pour l’école de la vie. “Education au développement durable, les Forest School”. Festival pour l’école de la […]

Write a comment:

You must be logged in to post a comment.