Suivez-nous:                        
Open/Close Menu DU 21 AU 23 SEPTEMBRE 2018 AU CHÂTEAU DE FLAUGERGUES À MONTPELLIER




Les comparaisons avec nos amis hors frontières sont toujours intéressantes ! En effet, beaucoup de français pensent que leur système scolaire doit être repensé, alors qu’à l’étranger, le système scolaire est perçu comme étant à l’image de l’exigence à la française. Comme pour tout, rien n’est jamais parfait ! Voici donc un petit panorama du quotidien des petits élèves français et américains !

L’organisation générale :

  • France

La scolarité des français commence par l’entrée en maternelle de 3 à 6 ans. Ensuite c’est l’entrée en primaire, du CP au CM2, jusqu’à l’âge de 11 ans. Puis à 11 ans, on devient un “grand”, on troque son cartable d’écolier pour un sac à dos tendance et on rentre au collège, de la 6ème à la 3ème. A 15 ans on entre au lycée, on l’on reste de la seconde à la terminale. On peut ici choisir un lycée général ou professionnel. Après l’obtention du baccalauréat général ou professionnel, une majorité d’élèves débutent des études supérieures : le lycéen devient étudiant ! BTS, fac, master, formations professionnelles…le choix est large !

  • Etats-Unis

En ce qui concerne le programme scolaire américain il existe des matières obligatoires (compulsory classes), comme en France, telles que les mathématiques, les langues, informatique, Histoire-géographie… En plus des matières obligatoires, l’élève américain peut choisir des matières optionnelles (elective classes) comme le journalisme, musique, art, photographie…

Au niveau de l’organisation générale, ça ne diffère pas tant de la France : l’élève américain entre à la kindergarten jusqu’à 6 ans puis ce sera l’Elementary School (1st Grade to 5th Grade) jusqu’à 11 ans. Il devra ensuite passer par la Middle School jusqu’à 14 ans (6th Grade to 8th grade) et enfin la High School jusqu’à 18 ans (9th Grade to 12th grade). Après l’obtention du diplôme de fin d’étude secondaire, le High School Diploma, l’élève devra passer un examen d’entrée avant de pouvoir intégrer un cursus universitaire qui durera 4 ans.

Avec toutes les séries américaines, vous avez déjà certainement eu un aperçu de ce à quoi ressemble les universités américaines ! Campus gigantesques, nombreux clubs (scientifiques, artistiques…), bal de promo, équipes de football et pom-pom girls ! Le sport ayant une grande importance, être excellent dans une discipline peut d’ailleurs vous permettre d’accéder aux plus grandes écoles et de décrocher une bourse.

L’Ivy League : Vous avez certainement déjà entendu parler des universités de Yale, Harvard ou encore Princeton ? Ce sont des universités prestigieuses et privées aux États-Unis et bon nombre d’étudiants rêvent d’y étudier. Ces universités font parties de ce qu’on appelle l’Ivy League, un regroupement d’universités du nord-est crée en 1954. On compte donc Harvard, Yale, Princeton mais encore Brown ou l’université de Columbia.

Examens et notations :

A la différence de notre baccalauréat français que l’on obtient après plusieurs épreuves en fin de terminale, le High School Diploma (équivalent américain) s’obtient grâce au contrôle continu tout le long de l’année.

Pour ce qui est des études supérieures, les diplômes obtenus aux Etats-Unis sont pratiquement les mêmes qu’en France (Licence au bout de 3 ans d’université…). Par contre, contrairement au système de notation français qui est basé sur 20 avec une moyenne de 10/20 pour obtenir son diplôme, le système Américain fonctionne avec une note sur 100.

Coût de l’éducation :

Comme en France, l’éducation (en écoles publiques) est gratuite aux Etats-Unis, jusqu’à l’obtention du High School Diploma (équivalent du baccalauréat Français).

  • Etats-Unis 

C’est après que les choses se compliquent ! Aux Etats-Unis, vous devrez débourser en moyenne 18 000 dollars soit environ 15 000 euros ! Ce montant peut monter jusqu’à 50 000 dollars (40 000 euros) pour les universités les plus prestigieuses. Sans compter les frais de scolarité, de nourriture, de logement… Ainsi, bien souvent à cause de frais de scolarités élevés, la plupart des étudiants américains contractent un prêt étudiant pour financer leurs études et sont donc endettés avant même d’avoir trouvé un travail !

  • France

A côté, les frais de scolarité des universités françaises sont moindres : de 200 à 400 euros selon le niveau de l’université. Bien évidemment, si vous intégrez une école nationale prestigieuse de type Sciences po, les frais de scolarité sont bien plus importants !

Source : http://www.expression-anglaise.com

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Nom (obligatoire)

Prénom (obligatoire)

Email (obligatoire)

Code postal (obligatoire)

Write a comment:

You must be logged in to post a comment.