Suivez-nous:                        
Open/Close Menu DU 23 AU 25 SEPTEMBRE 2016 AU CHÂTEAU DE FLAUGERGUES À MONTPELLIER




Passage important dans la vie de l’étudiant, la sortie du secondaire marque le début des études supérieures. Parents, votre aide sera précieuse ! Voici quelques conseils pour le guider dans son orientation.

Ca y est, votre adolescent a le bac en poche, et il se retrouve alors face à l’un des premiers choix importants de sa vie : la filière dans laquelle il va choisir d’étudier pour préparer son futur métier. On rentre dans le concret ! Mais cette étape, de part son importance, peut parfois se révéler être source de peurs et d’angoisses pour des enfants à peine matures. Vos conseils vont alors être très précieux pour lui et sa vie future.

Pourquoi est-ce si difficile pour de nombreux jeunes de trouver leur voie ?

En France, nous avons un système scolaire uniforme. Par souci d’égalité, il a été décidé d’enseigner à tous les enfants la même chose au même rythme. Cet enseignement se focalise principalement sur deux formes d’intelligence : l’intelligence logique (maths et sciences) et l’intelligence verbale et linguistique (français et langues). Les autres formes d’intelligences comme l’intelligence musicale, spatiale ou encore corporelle n’étant guère valorisées au collège, les élèves n’ont pas la possibilité de les explorer. Au final, l’école ne permet pas vraiment aux élèves de se connaître et de se révéler. Il n’y a donc rien de surprenant à ce qu’ils aient du mal à trouver leur voie.

Vous avez un vrai rôle à jouer !

Vous êtes un accompagnateur ! Tout comme vous l’avez accompagné dans ses premiers pas, dans son apprentissage de la propreté etc., vous avez toute légitimité pour l’accompagner dans son parcours d’orientation. Mais attention, accompagner ne veut pas dire « faire à sa place ». Vous ne lui rendriez pas service. Votre rôle est plutôt de lui montrer comment faire pour qu’il trouve sa voie. Guider, encourager, dialoguer, tel est votre rôle. Ne rien imposer. Votre enfant est une personne à part entière, qui ne vous appartient pas et qui doit suivre son propre chemin, même si ce n’est pas celui auquel vous aviez pensé pour lui. Voici quelques astuces pour mener au mieux cette mission :

 

  • Observez-le

L’orientation ne commence pas au berceau mais presque ! Bien avant le collège des centres d’intérêt naissent, des prédispositions ou talents peuvent se révéler, des rêves s’exprimer. Ce n’est pas à négliger. C’est peut-être en partant de là qu’il va trouver sa voie. Souvenez- vous quels étaient ses rêves d’enfant ? Quels étaient ses passions ? Quels sujets l’intéressait particulièrement ? De la même manière, il est important de lui apprendre à s’observer lui-même, à être capable de faire des introspections. Pour trouver sa voie, il faut être en capacité de se situer, à un instant T de son histoire : qui je suis, qu’est-ce que je veux être et faire ? Apprendre à se connaître. Pour trouver sa voie, l’idéal est qu’il parte de ses centres d’intérêt et de ses forces.

  • Aidez-le à se poser des questions précises

Cherchez des réponses à des questionnements précis, qui permettent de mieux se projeter dans le futur. Je souhaite être épanoui ? Je souhaite réussir socialement ? Je souhaite gagner pas mal d’argent ? Je souhaite trouver un emploi rapidement ? Je souhaite être indépendant et autonome ? Je souhaite tout cela à la fois ! Votre rôle ici va être de l’aider à comprendre que trouver sa voie, c’est d’abord et avant tout trouver ce pour quoi on est fait au-delà des considérations liées à l’emploi et à l’argent. Car quand on a trouvé ce pour quoi on est fait, on a de la motivation à revendre, et on est davantage apte à faire face à tous les obstacles. On peut réussir là où d’autres ont échoué.

  • Ne pas se limiter à Internet

Google est un outil technologique formidable pour trouver des informations, notamment sur les programmes offerts dans une filière ou dans une région donnée. Les institutions d’enseignement supérieur décrivent leurs diplômes sur leurs pages. Il est néanmoins indispensable de parler avec des étudiants en cours de scolarité pour avoir une idée de ce à quoi ressemblent les cours, de poser des questions concrètes pour comprendre ce que les étudiants apprennent concrètement, ce qu’ils aiment et ce qui leur déplaît. De plus, la masse d’informations en ligne peut vite embrouiller les idées plutôt que les clarifier. Alors internet, c’est bien pour peaufiner ses recherches, mais la base de la quête doit commencer à l’intérieur de lui et non derrière un écran !

 

PARCOURSUP, la nouvelle plateforme de l’enseignement supérieur :

Après les problématiques importantes qu’a rencontré ABP, l’ancienne plateforme d’admission dans l’enseignement supérieur est désormais remplacée par une nouvelle plateforme nommée “Parcoursup”. A partir du 22 Janvier 2018, les étudiants pourront y consulter les fiches des différentes formations et commencer à rentrer leurs voeux, et ce, jusqu’au 13 Mars. Afin de simplifier les démarches, le système de formulation de voeux a été remanié, les affectations seront désormais gérées par les écoles et les universités, ainsi qu’un temps de réponse qui devrait diminuer au fil de l’année.

Plus d’infos ici : http://www.innovation-en-education.fr/wp/parcoursup-plateforme-admission/

Si vous ne deviez retenir qu’une chose, c’est que votre principale mission est de veiller à l’encourager, à le valoriser, à lui démontrer dès que possible qu’il a de la valeur, qu’il est capable de faire son propre bonheur, indépendamment du contexte dans lequel il vit. Cela suppose que vous-mêmes soyez positifs et confiants le plus possible.

Ne l’oubliez jamais, autant pour vous, que pour lui : Il est possible de vivre ses rêves, à condition de s’en donner les moyens, c’est-à-dire de tout faire pour y arriver et de ne jamais perdre de vue qu’aucun choix n’est définitif.

Source : https://www.courrierinternational.com/

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Nom (obligatoire)

Prénom (obligatoire)

Email (obligatoire)

Code postal (obligatoire)

Write a comment:

You must be logged in to post a comment.