Suivez-nous:                        
Open/Close Menu DU 23 AU 25 SEPTEMBRE 2016 AU CHÂTEAU DE FLAUGERGUES À MONTPELLIER




L’enfance, plus qu’un passage de notre vie, est littéralement la période qui fait de nous ce que nous sommes. Et c’est ainsi notre rôle, à nous parents, de préserver cette enfance : la plus belle et difficile mission de notre vie !

La période de l’enfance est complétement magique. Pas de questionnements incessants, pas de stress, pas de responsabilités pesantes… Uniquement de la joie, de l’envie, de l’énergie, le tout dans l’instant présent. Un temps qui pose les bases pour toute une vie.

 

Les temps ont changés…

En plusieurs décennies, la société a lentement mais sûrement, empiété sur le monde merveilleux de l’enfance. Le cerveau immature des jeunes s’épuise à tenir le rythme imposé par la société de consommation. Selon plusieurs études, les enfants auraient perdu plus de douze heures de temps libre par semaine ces vingt dernières années ! Ce qui se traduit par très peu de temps disponible chaque jour pour jouer sans contraintes. Cela s’observe jusque dans les écoles maternelles, où on se tourne aujourd’hui vers des activités encadrées.

Pourtant, on sait de nos jours que trop de temps consacré aux activités encadrées durant l’enfance, induit une baisse significative de la créativité chez les jeunes adultes. Ceux ayant eu l’opportunité de pratiquer des sports et activités physiques plus librement “ entre gamins “, développent puis entretiennent une plus grande créativité.

 

Nous sommes dans l’excès…

De plus, nous parents, y sommes également pour quelque chose… En effet, même s’il est totalement naturel pour les parents de vouloir offrir à leurs enfants le meilleur, il y a un piège dans lequel il faut éviter de tomber. Si “un peu” c’est bien, avoir “plus” n’est pas forcément mieux. Il n’est pas rare de voir des enfants inscrits dans une multitude d’activités, ou de voir des chambres remplies du sol au plafond. Nous pouvons identifier quatre grands domaines d’excès : Trop d’affaires / Trop de choix / Trop d’informations / Trop vite.

Ainsi submergés, les enfants ne disposent plus des précieux moments de liberté. L’abondance des objets ou des activités programmées est un problème, elle réduit les moments d’ennui, stimulateur de créativité et d’apprentissage de l’autonomie. Dans les pays occidentaux : un enfant possède en moyenne plus de 150 jouets ! Parlez-en à vos grands-parents… ! Conséquences : Ils jouent de manière superficielle au lieu de se plonger dans leurs activités et de se perdre dans leur imagination débordante. Alors que, nous le savons bien, les enfants ont cette facultés étonnante de s’amuser avec trois fois rien…

 

Modifions nos comportements pour préserver la magie

Alors, comment pouvons-nous agir pour protéger nos enfants de ces nouvelles normes que tente d’imposer la société ? Et bien simplement en laissant les enfants être des enfants !

L’importance des temps libres : Ils sont beaucoup plus importants que ce que l’on peut croire. Ils apportent du calme et du réconfort dans ce monde chaotique. Ces moments agissent comme une véritable soupape de décompression pour les enfants, indispensables pour récupérer et bien grandir. Ils sont même irremplaçables pour évacuer les tensions nerveuses, et donc vital pour le développement. Un bon moyen est de faire le tri et de supprimer les occupations programmées qui sont en trop, de façon à leur simplifier la vie.

Les temps en famille n’ont pas de prix : Si vous voulez préserver l’innocence de votre enfant, rien de tel que des temps de qualité en famille. De qualité, c’est à dire des temps durant lesquels nous sommes tous complètement présents dans l’instant, sans télé derrière, sans discussions négatives. Ils auront toute leur vie pour s’inquiéter, et le plus tard sera le mieux. Ainsi, à table par exemple, on refait sa journée, on questionne papa et maman sur tout et n’importe quoi. Bref, on se découvre, on crée du lien. Ne passez plus à côté de ces moments si précieux que nous sommes en train d’oublier…

Videz cette chambre ! La chambre de votre enfant est son espace à lui, et il est important qu’il s’y sente bien pour se développer sereinement. Or de nos jours, les chambres d’enfant débordent souvent de jouets inutilisés, ou pour lesquels ils ont passé l’âge. Ces objets agissent comme des polluants, limitant l’espace physique disponible et, surtout : limitant l’accès aux mondes imaginaires si important au développement. Travaillez sur cela en fixant la règle du “ un jouet qui rentre = un jouet qui sort “. D’autant plus qu’elle permet à l’enfant de se voir grandir, à travers ces jeux et jouets délaissés qui ne lui font plus envie.

 

L’enfance tient un rôle essentiel dans la vie d’un être. Ce moment de la vie existe pour permettre aux jeunes de se développer, dans une certaine sécurité dont les parents sont les principaux garants. Alors, permettons à nos enfants d’être insouciants, naïfs et rêveurs. C’est leur meilleure chance de devenir des adultes équilibrés en bonne santé.

Alors donnons de l’amour plutôt que des cadeaux… 🙂

Source : https://www.mieux-vivre-autrement.com

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Nom (obligatoire)

Prénom (obligatoire)

Email (obligatoire)

Code postal (obligatoire)

Write a comment:

You must be logged in to post a comment.