Suivez-nous:                        
Two girls and boy with toys on  floor at home




L’itinérance ludique est une pédagogie élaborée par Laurence Rameau qui fut pendant longtemps directrice de différentes crèches. Puéricultrice de formation, elle est actuellement à la tête de la rédaction du Journal des professionnels de la petite enfance.

Cette nouvelle pédagogie active issue des enseignements des plus grands pédagogues et de l’étude des neurosciences a pour objectif de servir les enfants en bas âge; “on essaie de mettre en place une pédagogie nouvelle qui correspond vraiment aux tout-petits” argumente l’ex-directrice de crèches.

Il est vrai que les méthodes alternatives les plus développées et connues aujourd’hui s’adressent aux enfants de plus de trois ans comme la méthode Montessori, Freinet ou Steiner.

L’itinérance ludique est donc spécialement conçue pour les bébés et les très jeunes enfants (jusqu’à 4 ans) qui vont à la crèche. L’objectif est simple mais primordial: leur offrir des univers ludiques différents articulés autour du jeu afin qu’ils puissent s’épanouir en toute liberté.
En effet, ils ont besoin de se déplacer, de découvrir, d’expérimenter, de toucher et de faire leurs propres expériences.

Cette pédagogie présente trois grands fondements:

  • La libre circulation:

Ce principe nous rappelle celui de la méthode Montessori; laisser les enfants libres d’aller et venir au gré de leurs envies et des activités proposées.

“On supprime les barrières qui donnent des airs de prison aux crèches. On laisse les portes ouvertes et on leur permet d’aller voir ce qu’il se passe de l’autre côté” explique Laurence Rameau.

De la même façon, les enfants ne sont plus répartis par tranches d’âge mais sont tous mélangés afin qu’ils puissent apprendre au contact des autres enfants qui ne sont pas au même stade de développement. Cette mixité est très formatrice et enrichissante pour tous.

  • La création d’univers ludique

Les enfants ont une imagination débordante qu’il est indispensable de stimuler. “On met alors en place un univers ludique autour du carton et un autre autour du ménage par exemple. Puis on va collecter des objets ludiques; des cartons, des seaux, des chiffons, etc” poursuit la pédagogue. Les thèmes varient et sont multiples.

  • L’enfant est l’auteur de son jeu

Ils s’approprient et mettent en scène ces univers et objets selon leur imagination. Aucun enfant n’aura la même réaction devant une même situation. Ils ne sont plus seulement les acteurs mais deviennent de véritables auteurs.

Source: https://lesprosdelapetiteenfance.fr/

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Nom (obligatoire)

Prénom (obligatoire)

Email (obligatoire)

Code postal (obligatoire)

Write a comment:

You must be logged in to post a comment.