Suivez-nous:                        
Open/Close Menu DU 21 AU 23 SEPTEMBRE 2018 AU CHÂTEAU DE FLAUGERGUES À MONTPELLIER




Les études scientifiques l’ont largement démontré : Le contact avec la nature fait un bien fou aux enfants, et aussi aux plus grands ! Dans ce cadre, la création d’un herbier est idéale pour apprendre tout en s’amusant. Facile et amusant à réaliser, découvrez comment créer un herbier avec les enfants.

C’est quoi un herbier ?

Un herbier est un cahier dans lequel sont placées des feuilles d’arbres, des fleurs, des racines…séchées et aplaties. On place généralement un spécimen par page, auquel on ajoute une petite étiquette décrivant son nom savant, ses particularités, son parfum, ou encore la date et le lieu de sa récolte. En plus d’être une jolie collection de plantes séchées, l’herbier est un magnifique outil d’investigation pour découvrir, comprendre et prendre soin du monde végétal.

Etapes de création d’un herbier

La création d’un herbier est adaptée aux enfants de tous les âges et ne demande que très peu de matériel. Ludique et créatif, il permet aux enfants de se sensibiliser au monde végétal. Ainsi, chaque promenade est l’occasion d’enrichir son herbier, mais aussi de découvrir et respecter la flore de manière ludique, d’observer la nature et comprendre les saisons, d’augmenter ses connaissances et son vocabulaire, ou encore de lui donner l’envie de découvrir de nouvelles choses !

  • Le matériel nécessaire

Pour la récolte :

  • Un petit sécateur ou une paire de ciseaux,
  • Une petite pelle,
  • Un contenant rigide pour faciliter le transport des spécimens (boîtes, chemises cartonnées, etc.),
  • Un carnet de notes et un crayon.

Pour le séchage :

  • Du papier journal ou du papier buvard,
  • Une presse (de gros livres).

Pour le support de l’herbier :

  • Un cahier format A4 ou un grand classeur,
  • Des planches cartonnées (type Canson) pour coller les plantes,
  • Des étiquettes pour noter la date, le lieu de la « récolte  » et le nom de la plante,
  • De la colle blanche liquide ou du ruban adhésif,
  • Un stylo,
  • Et toutes décorations que l’enfant aura choisi !

 

  • La récolte

Une fois équipé, votre enfant peut se lancer dans la récolte et le prélèvement des spécimens. Le printemps est la saison idéale pour commencer la création d’un herbier, car la végétation est plus abondante, mais, un herbier se complète tout au long de l’année, ce n’est pas le choix qui manque ! Go, on va dans la nature ! Lors de la récolte, on en profite pour sensibiliser l’enfant au respect de la nature. On évite ainsi la cueillette d’espèces rares ou protégées, on choisit des plantes abondantes dans le milieu de récolte, et nous n’arrachons pas de racines si nous n’en avons pas l’utilité. Pour une bonne récolte, choisissez des feuilles de taille moyenne et des fleurs pas trop épaisses, et récoltez des plantes ni trop humides (le séchage sera plus long), ni trop sèches (elles se casseront au pressage). Enfin, pensez à noter dans un petit carnet tous les renseignements qui seront utiles à la rédaction de l’étiquette.

  • Le séchage des plantes

Une fois de retour de promenade, il faut commencer aussitôt l’étape du séchage, avant que les plantes récoltées ne flétrissent. C’est la partie la plus longue, mais indispensable pour une bonne conservation. Il faut retirer toute l’humidité des spécimens afin de les conserver. Pour cela, placer les spécimens un à un entre les pages d’un livre, d’un journal ou d’un papier absorbant, étalez-les soigneusement, en évitant les mauvais plis, placez sous presse en mettant du poids dessus afin d’aplatir les végétaux (plusieurs gros livres par exemple), puis laissez sécher au moins 2 à 3 semaines.

  • Constitution de l’herbier

Une fois les plantes bien séchées, il ne reste plus qu’à les coller et les mettre en page dans l’herbier ! Avec votre enfant, commencez par préparer les pages de l’herbier en perforant des feuilles cartonnées pour pouvoir les ranger dans le classeur. Pour le collage des plantes, veillez à manipuler avec précaution les végétaux séchés, puis collez les tiges et les extrémités de la plante avec de la colle blanche ou du ruban adhésif. Et pour finir, il est temps de passer à l’étiquetage ! À côté de chaque spécimen, renseignez avec votre enfant toutes les informations collectées sur cette plante, comme le nom commun et le nom scientifique de la plante, la date et le lieu de la récolte, ainsi que les caractéristiques de la plante : couleur, odeur, texture, dimensions, propriétés… Pour plus de facilité, vous pouvez même pré-imprimer des modèles d’étiquettes vierges, que votre enfant pourra remplir pour chaque plante.

Et voilà, votre herbier est prêt, pour le plus grand plaisir de vos enfants 🙂

Source : https://www.mieux-vivre-autrement.com/

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Write a comment:

You must be logged in to post a comment.