Suivez-nous:                        
Open/Close Menu DU 21 AU 23 SEPTEMBRE 2018 AU CHÂTEAU DE FLAUGERGUES À MONTPELLIER




Tout parent rêve de rapports familiaux  joyeux et complices. Mais la vie en communauté, ce n’est pas toujours tout rose ! Et parvenir à l’harmonie, c’est d’abord faire avec les inévitables hauts et bas de la vie. Voici quelques astuces pour une vie de famille épanouie.

Transmettre ses valeurs

L’éducation, c’est aussi la transmission des valeurs qui nous sont chères. Voyez ces valeurs comme la “ charte de qualité “ de votre famille 🙂  Ainsi, si les valeurs sont énoncées et partagées, il est plus facile de fédérer. Par exemple, savoir que rire ou jouer ensemble en fait partie, permet de rappeler à toute la famille qu’il est temps faire une sortie tous ensemble si on ne l’a pas fait depuis un certain temps.

Tenir compte des singularités

En prenant en compte les particularités de chacun et en les respectant, les enfants se sentent reconnus et soutenus dans leur singularité. Ceci va lui permettre de trouver sa place dans l’espace commun et de reconnaître celle de l’autre, forgeant ainsi un sentiment positif d’appartenance qui donne envie de partager et, plus tard, de rester en lien avec les autres membres de la famille. C’est en trouvant un équilibre entre « ce que je suis » et « ce qu’est ma famille » que vont naître, se développer et se renforcer l’attachement et le sentiment de sécurité.

Partager son histoire avec honnêteté

Raconter à ses enfants son histoire, l’histoire de sa famille, est un beau moyen de resserrer les liens et le sentiment d’appartenance. Ne mentez pas, racontez les hauts et les bas : en effet, le récit de la réalité de ce qui nous a précédé nous donne confiance dans notre capacité à faire face aux défis de la vie et en nous-mêmes.

Mettre en place des rituels

Avec le quotidien surchargé de chaque membre de la famille, nous oublions souvent de prendre des temps simples et précieux, ensemble. La mise en place de rituels permet de ne pas déroger à la règle ! Ceci peut prendre la forme d’un repas sur le canapé tous les dimanches soirs, d’une sortie familiale au moins une fois par mois, ou encore des “ 3 kifs du jour “ chaque soir lors du repas !

Acceptez la confrontation

Soyons honnêtes envers nous-même et envers les autres : dans une famille saine, il est impossible de ne pas s’engueuler ! D’ailleurs, les enfants peuvent tester la solidité et l’équilibre de la structure familiale en affrontant. Mieux une famille encaisse le choc et sait y répondre de manière juste et argumentée, plus elle est structurante pour l’enfant. Ils reçoivent un message précieux : on a le droit de ne pas être d’accord, on n’est pas obligé de s’entendre avec tout le monde, mais on peut le faire savoir sans violence et sans crainte de perdre le lien.

Manger tous ensemble

Ce principe de base pour l’équilibre familial est malheureusement de plus en plus laissé de côté. Profitez de ce temps pour vous déconnectez de la journée, et pour profitez simplement de l’instant présent, tous ensemble. Des études ont même démontré qu’avoir dîner assis à table avec ses parents diminue les risques futurs de toxicomanie, de troubles de l’alimentation, d’alcoolisme et de suicide !

Soigner les relations

Prendre soin et entretenir des relations familiales saines, ne demande pas moins d’attention qu’un métier ou des amitiés, et mérite même bien plus d’investissement qu’une simple cohabitation. C’est là tout le jeu de l’amour et du mystère des relations humaines. Mais décider d’en faire une priorité est déjà une histoire de choix 🙂

Pour aller plus loin : Une vie de famille épanouie grâce au “ Hygge “ à la danoise

Source : https://www.florenceservanschreiber.com

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

 

Write a comment:

You must be logged in to post a comment.