Suivez-nous:                        
Open/Close Menu DU 23 AU 25 SEPTEMBRE 2016 AU CHÂTEAU DE FLAUGERGUES À MONTPELLIER




Par définition, une école alternative propose une vision différente de celle des écoles classiques. Elle appréhende l’Éducation d’une toute autre manière et fonctionne selon sa propre pédagogie. La différence principale se situe dans le fonctionnement du système éducatif. Ici, l’enfant est placé au cœur des préoccupations, il est l’essence même de ce système qui s’adapte à ses besoins. Et pas l’inverse! Effectivement, dans la plupart des écoles traditionnelles, les élèves reçoivent un enseignement qui est le même pour tous, qu’ils soient premiers de la classe ou en grandes difficultés.

Au sein des écoles alternatives, la priorité est le respect du rythme de l’enfant. Aussi, on ne se contente pas de transmettre des connaissances théoriques mais on cherche à développer la personnalité et la créativité de l’enfant en faisant appel à ces cinq sens. Ils existent différentes méthodes alternatives et malgré leurs spécificités respectives, elle avancent toutes dans la même direction avec un but commun; le bonheur et l’épanouissement de nos enfants.

Ils sont dans des classes coopératives où les enseignants accordent une place de choix aux activités artistiques, sportives, culturelles et manuelles. On retrouve des grands principes propres aux écoles alternatives:

  • L’abolition des notes:

On considère que la notation pure et dure est contre-productive. En effet, une note n’est rien d’autre qu’un nombre attribué à un travail réalisé à un instant. Tellement de facteurs rentrent en compte (état de l’élèves à cet instant T, anxiété, problèmes de santé, correction de l’enseignant…) que cette note est biaisée. A la place, on préfère une évaluation continue et un système d’auto-correction où l’élève se corrige grâce à l’entre-aide et à ses recherches.
On encourage le positif, ce qui a été réussi pour s’en servir comme point de départ et travailler les points perfectibles. L’enfant ne doit pas se sentir rabaisser ou en situation de faiblesse.

  • L’entre-aide entre pairs

Point phare de la méthode Freinet, les élèves se tirent mutuellement vers le haut et vont chercher les réponses auprès de leurs camarades. Aussi, ils travaillent sur des projets de groupe ce qui a également pour effet d’accroître leur autonomie.

  • L’autonomie

On laisse l’enfant faire ses propres expériences, choisir ses activités selon ses envies et ses attraits, circuler librement au sein de la classe etc.

  • L’implication des parents

Les parents sont invités à prendre une place importante dans la vie de l’école de leurs enfants. Ils peuvent animer des ateliers et sont régulièrement conviés à des réunions qui ont pour but de fédérer tous les acteurs: parents, enfants et enseignants.

  • Le développement personnel

Le bien-être est une notion essentielle qui s’inscrit de plus en plus dans nos mœurs. De nombreuses écoles alternatives mettent en place des cours de sophrologie, de yoga, de méditation, de musique, de communication bienveillante etc. On cherche à développer la confiance en soi, la motivation et l’épanouissement de tous les élèves.

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Nom (obligatoire)

Prénom (obligatoire)

Email (obligatoire)

Code postal (obligatoire)

Write a comment:

You must be logged in to post a comment.