Suivez-nous:                        
Open/Close Menu DU 23 AU 25 SEPTEMBRE 2016 AU CHÂTEAU DE FLAUGERGUES À MONTPELLIER




Jamais les parents n’ont été aussi investis dans leur mission. Et jamais ils n’ont autant manqué de repères ! Pendant que l’école peine à se réformer, les parents cherchent de nouveaux outils du côté de l’éducation dite « positive ». Un courant qui, plus que la réussite des enfants, vise leur bonheur et leur épanouissement personnel. Encourageant.

En s’intéressant un petit peu à la sociologie, nous pouvons déjà constater qu’en un siècle d’éducation, les normes qui définissent ce qu’est un bon parent ont considérablement évolué. Nous sommes très loin de la figure autoritaire du père soucieux de transmettre son patrimoine à l’héritier. Entre temps, les spécialistes, les pédagogies alternatives et tout simplement les parents, sont passés par là, remettant en cause la logique d’une éducation basée sur la menace, les discours anxiogènes ou sur la compétition, et soulignant davantage l’importance de l’écoute et du dialogue.

Vous, parent qui vous intéressez à cet article, devez certainement ressentir que quelque chose ne “colle plus” entre vos valeurs profondes et l’éducation actuelle que reçoit votre enfant, que ce soit de votre part ou de la part de son école. Et c’est normal. En effet, la génération de parents d’aujourd’hui, a majoritairement été élevée par des parents bien différents, qui vivaient dans une autre réalité, avec d’autres modèles, d’autres enjeux, d’autres codes… En prenant du recul sur notre expérience de vie, force est de constater que cette éducation “à l’ancienne” n’a pas toujours contribué à notre bonheur, laissant même de lourdes séquelles pour certains. Il est donc tout à fait légitime de se questionner à notre tour, en tant que parents, sur la meilleure éducation à offrir à nos enfants, et sur les erreurs à ne pas reproduire, afin qu’ils deviennent des adultes responsables et épanouis.

Cependant, un vrai fossé se fait ressentir aujourd’hui : Le contraste entre la prise de conscience collective de la nouvelle génération de parents que nous sommes, et la “réalité du terrain”. En effet, nous sommes toujours dans un système, notamment scolaire, qui n’a pas évolué depuis de nombreuses années, ne s’adaptant donc pas aux nouveaux besoins des citoyens de demain. D’ailleurs, parmi les Européens, les Français se distinguent par un niveau d’anxiété élevé. Nous sommes les champions du stress et de l’angoisse, parents, enfants et enseignants confondus !

Passons maintenant du côté de l’optimisme 🙂

Dans un premier temps, vous parents stressés et soucieux de bien faire, sachez-le : il n’existe pas d’éducation type parfaite ! Bien plus que des process bien établis, l’éducation devrait avant tout se baser sur des ressentis, positifs, joyeux, bienveillants et profonds. Et chacun possède ce pouvoir quelque part en soi, qui est tout simplement basé sur l’amour de son enfant. Voici deux pistes pour commencer, ou continuer, votre chemin vers une parentalité apaisée :

Pardonnez-vous ! : Pardonnez-vous de toutes les choses que vous avez pu faire jusqu’ici en terme d’éducation ( les cris, les punitions, les burn-out, les regrets… ) qui ne seraient pas en accord avec vos valeurs. L’erreur est humaine, et élever un enfant est une des missions les plus difficiles que l’on puisse accomplir. Vous êtes déjà en train de le faire, et rien que pour ça, vous êtes un super-héros ! Pardonnez-vous car vous ne pouviez pas deviner les choses que l’on ne vous a pas expliqué. Pardonnez également à vos parents. Nous avons parfois tendance à leur en vouloir de ne pas nous avoir transmis telle ou telle chose, mais n’oubliez pas que eux aussi ont été élevés d’une certaine manière, par des parents d’une autre époque, avec d’autres valeurs et problématiques, et ont juste fait ce qu’ils pouvaient avec les moyens qu’ils avaient. La rancune, les regrets, la tristesse… Tous ces sentiments négatifs sont improductifs et ne font pas avancer. Alors décidez aujourd’hui d’aller de l’avant !

Inspirez-vous : Vous n’êtes pas seuls à vous poser des questions, loin de là : le courant de l’éducation positive et bienveillante est en plein essor, et vous n’aurez donc pas de mal à trouver des ressources sur ce sujet, elles sont nombreuses à pouvoir vous aider : Des ouvrages, tels que Cool parents Make Happy Kids ou Apprendre autrement avec la pédagogie positive, des conférences de personnes inspirantes comme Céline Alvarez, Ken Robinson, Julien Peron, des documentaires comme Une idée folle, Alphabet, Le maître est l’enfant, des événements, parmi lesquels on peut citer Le printemps de l’éducation, le festival pour l’école de la vie, le congrès Innovation en éducation, des annuaires qui regroupent les écoles alternatives, des blogs comme Parents du 21ème siècle, Apprendre à éduquer, My Kid is Happy… Et vous pouvez également vous inspirer des autres pays, comme la Finlande qui a un système scolaire reconnu comme l’un des meilleurs au monde, les Etats-Unis, où la psychologie positive est appliquée quotidiennement, ou encore les Pays-Bas, qui voient grandir les enfants les plus heureux au monde !

Et cette liste ne présente vraiment qu’un tout petit échantillon de toutes les ressources existantes, alors n’hésitez pas à vous renseigner ! Vous allez vous rendre compte qu’une multitude de solutions existent déjà, et c’est vraiment encourageant !

Et surtout, surtout, faites-vous confiance ! Le rôle de parent est le plus beau que l’on puisse avoir, mais également le plus difficile. Alors suivez vos instincts, votre cœur, ce qui vous rend joyeux et reconnaissant. C’est un chemin qui ne vous trompera jamais.

Vous êtes en train de lire cet article, vous êtes donc déjà sur le chemin de la bienveillance. Félicitations ! 🙂

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Nom (obligatoire)

Prénom (obligatoire)

Email (obligatoire)

Code postal (obligatoire)

Write a comment:

You must be logged in to post a comment.