Suivez-nous:                        
Open/Close Menu DU 23 AU 25 SEPTEMBRE 2016 AU CHÂTEAU DE FLAUGERGUES À MONTPELLIER



Un nouveau mal touche les enfants d’aujourd’hui : Le trouble de déficit de la nature. Ce mal des temps modernes affectent notamment nos petits citadins, qui sont de moins en moins souvent en contact avec la nature !

The “ Nature-Deficit Disorder “

Ce concept de « trouble de déficit de la nature » a été initié par l’écrivain américain Richard Louv, dans son livre “Last Child in the Woods: Saving Our Children from Nature-Deficit Disorder”. En effet à la suite de ses nombreuses recherches sur le comportement des enfants, notamment occidentaux, il arrive à un constat alarmant : Non seulement les gens passent moins de temps en famille, mais la peur de l’autre, de l’étranger, pousse les parents à garder les enfants à l’intérieur de la maison plutôt qu’à les envoyer à l’extérieur pour jouer. Il va également réaliser qu’en l’espace de 30 ans, la relation entre la nature et les enfants s’est donc profondément modifiée, et ce mouvement va en s’accélérant, la prolifération des écrans y étant pour quelque chose aussi.

Ceci est dramatique, car le contact avec la nature permet de maintenir un équilibre sur les plans physiologique et psychologique des enfants. Des études prouvent que les jeunes qui passent du temps à jouer à l’extérieur démontrent une plus grande créativité et développent une attitude coopérative dans leur façon de s’amuser et d’agir en général. Sans oublier qu’ils ont moins souvent de problèmes reliés à un déficit d’attention en classe. En règle générale, la nature est très importante pour le développement de l’être humain, quel que soit son âge.

Fort de ce constat et conscient des bienfaits du contact avec la nature pour les enfants, l’organisme Britannique National Trust, a créé un site internet absolument génial : « 50 things to do before you’re 11 ¾ ». L’idée est tout simplement d’inciter nos enfants à renouer avec la nature, en leur proposant 50 activités d’extérieur qui ne coûtent presque rien et sont faciles à réaliser. En voici un résumé !

  • Faire un bonhomme de neige
  • Marcher en équilibre sur un tronc d’arbre
  • Cueillir des mûres sauvages
  • Faire de la trompette avec une herbe
  • Organiser une course d’escargots
  • Examiner un insecte à la loupe
  • Faire un feu de camp
  • Faire des ricochets
  • Passer derrière une chute d’eau
  • Attraper un poisson avec un filet
  • Faire des roulades sur une grande pente
  • Regarder le soleil se lever / se coucher
  • Faire du camping en pleine nature
  • Attraper un crabe
  • Faire du canoë sur une rivière ou un lac
  • Chercher des coquillages sur la plage
  • Faire manger un oiseau dans sa main
  • S’orienter avec une carte et une boussole
  • Construire une cabane
  • Suivre les traces d’un animal sauvage
  • Courir sous la pluie et patauger dans les flaques
  • Visiter une ferme
  • Cueillir un bouquet de fleurs sauvages
  • Repérer la grande ourse et la petite ourse
  • Faire une promenade la nuit avec une lampe de poche
  • Découvrir des formes en regardant les nuages
  • Donner du foin à des chevaux
  • Faire voler un cerf-volant
  • Partir à la recherche d’un trésor
  • Enterrer quelqu’un dans le sable
  • Grimper à un arbre
  • Faire pousser des légumes puis les manger
  • Monter tout en haut d’une haute colline
  • Essayer d’attraper une poule
  • Manger un fruit cueilli à l’arbre

Ceci vous rappelle certainement quelques souvenirs non ?! 🙂 Alors laissez votre cœur d’enfant refaire surface et transmettez cela à votre enfant, pour votre plus grand bonheur !

Source : http://www.les-supers-parents.com

Retrouvez pleins de ressources sur le site de notre partenaire Éveil et Nature !

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Nom (obligatoire)

Prénom (obligatoire)

Email (obligatoire)

Code postal (obligatoire)

Write a comment:

You must be logged in to post a comment.