Suivez-nous:                        
Open/Close Menu DU 23 AU 25 SEPTEMBRE 2016 AU CHÂTEAU DE FLAUGERGUES À MONTPELLIER




Comment rendre accessibles aux enfants des valeurs de tolérance, de patience et de courage en même temps ? Et bien nous avons trouvé une courte vidéo qui va dans ce sens ! Grâce à des dessins simples et à une histoire de chevalier, les 4 célèbres accords toltèques de Miguel Ruiz sont ici revisités et rendus accessibles aux enfants, pour leur permettre d’appréhender le monde sereinement et en toute liberté.

Cette vidéo vient d’un travail de bachelor à la HEAD (Haute école d’art et design de Genève). Mélissa Monnier a réalisé ce petit dessin animé basé sur le livre de Olivier Clerc   » Accords toltèques : une chevalerie relationnelle « , pour présenter les 4 accords de base à des enfants.

Pour devenir un chevalier des temps modernes, il y a 4 éléments à prendre en compte :

  • Son épée ( Que votre parole soit impeccable )

L’épée du chevalier est comme la parole, elle est à double tranchant : Tu peux choisir d’utiliser tes mots pour faire du bien, donner de l’amour, rigoler… ou pour faire du mal, blesser, rendre triste… Cependant attention, lorsque l’on donne un coup d’épée, il ne faut pas s’étonner d’en recevoir un en retour ! Alors prends soin d’utiliser des mots positifs, car ils sont aussi puissants que des armes !

Cet accord nous invite à parler avec intégrité, à ne pas être médisant envers nous-même ou avec autrui. Il veut nous faire prendre conscience de l’immense pouvoir des mots, qui est aujourd’hui largement prouvé par les neurosciences, ainsi que nous apprendre à ne plus juger constamment, pour tout et n’importe quoi. En résumé : Ne dites que ce que vous pourriez répéter aux autres sans avoir honte et rougir !

  • Son bouclier ( N’en faites jamais une affaire personnelle )

Le bouclier du chevalier lui permet de se protéger, lui donnant ainsi le droit de ne pas être d’accord avec ce que les autres disent de lui. Par exemple, si un camarade te dit que tu es bête, et bien si tu n’utilises pas ton bouclier, tu le croiras et tu seras blessé. Or, si tu l’utilise, tu pourras te dire qu’il a tord et tu ne te laisseras pas toucher par ses paroles, car après tout, pourquoi aurait-il raison ? Qu’il croit ce qu’il veut, car toi tu connais ta valeur et tu sais ce qui est vrai.

Il s’agit ici de comprendre que chacun parle et agit par rapport à lui-même, à ce qu’il croit, à ce qu’il attend de vous, mais qu’en aucun cas vous ne devez laisser les agissements des autres vous perturber. Ceci ne vous appartient pas, alors ne le prenez pas pour vous ! Lorsque nous comprenons ça, nous évitons de nombreux problèmes et nous nous créons une véritable immunité contre tout “poison émotionnel”. La clef pour cela est de réussir à prendre du recul, toujours…

  • Une quête ( Ne faites aucune supposition )

La quête la plus importante d’un chevalier, c’est la recherche de la vérité. Imagine par exemple que ton amie ne te salue pas ce matin. Tu pourrais te fâcher, croire qu’il ne t’aime pas, que ce n’est pas un vrai copain. Mais finalement, est-ce que tout cela est vrai? En fait, tu n’en sais rien. Alors en bon chevalier, tu peux choisir d’aller chercher la vérité. Pour cela, tu peux directement aller lui demander si tout va bien. Car dans ta quête de la vérité, tu te rendras compte que l’on ne peut jamais tout savoir, et que souvent même, ce que l’on croit est faux ! Alors cherche toujours à savoir plutôt qu’à croire, et tu trouveras ainsi la vérité !

Cet accord nous incite à communiquer clairement, c’est à dire avoir le courage de poser des questions et d’exprimer nos vrais désirs, afin d’éviter malentendus et tristesse. C’est humain, nous avons tous tendance à élaborer des hypothèses, mais le problème est que nous croyons après qu’elles sont vérité, et nous en faisons une affaire personnelle. En effet, la tyrannie de nos pensées nous joue bien des tours, et pour s’en libérer, il est donc nécessaire d’appliquer cet accord !

  • La règle ultime du chevalier ( Faites toujours de votre mieux )

Pour devenir un bon chevalier, il faut respecter cette règle : Fais toujours de ton mieux. Pour cela, il faut également que tu comprennes bien que le mieux d’aujourd’hui est peut être différent du mieux d’hier ou de demain. En effet, il est possible que l’on se sente fatigué ou malade certains jours, et dans ces moments-là, ton mieux n’est pas très haut. Mais ce n’est pas grave, il faut juste faire de ton mieux ce jour-là, et tu pourras faire plus quand tu seras plus en forme. L’important c’est juste de faire de son mieux jour après jour, d’apprendre à s’écouter et à se respecter, pour ne jamais avoir de regrets !

Lorsque nous en faisons trop, nous nous vidons de notre énergie et nous finissons par agir contre nous. A l’inverse, si nous en faisons moins, nous nous exposons à la frustration, à la culpabilité et au regret. Le but est donc de trouver le juste équilibre. Nous ne devons pas tomber dans le piège de la course à la perfection, mais juste faire simplement de son mieux, quelles que soient les circonstances de sa vie ou d’une situation. Et si on le fait, il nous est impossible de nous juger. Et si l’on ne se juge pas, il n’est pas possible de sentir de la culpabilité.

Ces quatre accords toltèques sont en quelque sorte un  » code de conduite  » qui permet d’appréhender le monde de façon plus sereine. Ce sont des conseils pleins de bon sens, mais surtout d’une très grande puissance pour ceux qui font le choix de les appliquer !

Alors, va chevalier, et parcourt le monde le coeur ouvert ! 🙂

Source : http://blog.olivierclerc.com/

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Nom (obligatoire)

Prénom (obligatoire)

Email (obligatoire)

Code postal (obligatoire)

[/column]
Write a comment:

You must be logged in to post a comment.